NAVIGATION

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Keita Ibuki, Si le destin est un jeux, je ne serais pas Game Over [finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keita Ibuki
Hybride de : En cours.
Messages : 15
Disponibilités : Un peu tous les jours au gré de mes humeurs
avatar
Hybride Neutre M

MessageSujet: Keita Ibuki, Si le destin est un jeux, je ne serais pas Game Over [finish]   Dim 21 Juin 2015 - 1:45





“Fiche d'identité”
Nom : Ibuki
Prénom : keita
Surnom : AUCUN
Age :  23
Sexe : mâle
Orientation Sexuelle : hétéro
Statut Social (argent): pauvre t.t
Métier  : 
Race : tigre
Groupe : neutre
Origine(s) & nationalité(s) : française


“Et toi ?”
Ton surnom / puff ? Kei? J'ai pas vraiment de surnom :c
Ton avatar, c'est : Tomas d'Amnésia
Comment as-tu découvert le forum ? c'est quelqu'un qui ma dit '-'
Tu le trouves comment ? Tu as des idées pour l'améliorer ? Pas de demande pour le moment, néanmoins si on pouvait juste mettre des majuscules à mon prénom et nom car j'ai oublié =d (oui je sais pas comment on fait pour oublier ça >>)
T'es le DC de quelqu'un ? NOpe
Tes disponibilités ? Plutôt le soir dépend les semaines.

Code du règlement : validé


“Physique”
Plutôt grand à en juger par son 1m80, il saura se montrer imposant malgré un corps plutôt frêle. Ses cheveux en bataille ainsi que ses yeux rappellent son côté sauvage, et ce n'est sans doutes pas un hasard si les vêtements préférés qu'il porte sont à rayures, ce qui n'est pas sans rappeler le tigre évidemment.

Niveau accessoire, il a un collier autour du cou avec une plume qui n'a qu'une valeur sentimentale, et une carte de poker truquée qu'il cache dans sa poche pour berner les humains. Ses bras et ses jambes sont plutôt longs, ce qui lui permet d'user de son agilité pour grimper facilement aux arbres ou toutes autres structures. 

es oreilles de tigre sont souvent caché par une capuche tout comme il enroule en général sa queue d'hybride le long de sa taille sous ses vêtements pour passer inaperçue. Détail un peu moins visible il possède certaines canines lui permettant de dévorer une proie ou dissuader un attaquant. Une cicatrice en forme de croix est également visible sur son torse au niveau de son cœur.


“Caractère”
La personnalité est évidemment propre à chacun, néanmoins celle de Keita est pleine de contradictions. Il déteste les humains tout autant que la solitude pour commencer. Quoi qu'il arrive il fera en sorte d'être rarement seul, n'aimant que peu la solitude. Si son intelligence n'est pas hors norme, il a toujours su se débrouiller pour survivre tant bien que mal. Son ego est sans doute le point le plus important de sa personnalité : Keita est quelqu'un de très fier et son orgueil l’amène souvent à se retrouver dans des situations dramatiques où inconfortables.

Gourmand, il raffole de la viande pour des raisons surement liées à son côté bestial. Concernant ses relations avec les autres, ce n'est qu'une question d’orgueil encore une fois : tout autre personne est considérée comme une gêne si elle ne le considère pas comme supérieur ou au moins égal a elle-même. Il n'a pas de compassion pour les autres hybrides, il ne se sent pas inclus dans la catégorie "hybride" simplement car ce n'est pas dans son éducation.

Le cœur de Keita est couvert d'une "épaisse armure" quasiment infranchissable, si bien qu'il pourrait se faire haïr d'une personne qu'il aime plutôt que s'ouvrir à elle. Pour finir disons que malgré son âge il a encore souvent une âme d'enfant, sa personnalité reste à construire au fil du temps. 

“Raconte nous ton histoire ! ”
L'histoire de Keita se résume en une succession d'événements que certains relativiseront en appelant cela destiné. La personne parlant le mieux d'une histoire est toujours celle qui l'a vécue, aussi je laisserais le soin au personnage de vous narrer son histoire. Tout commença pour moi le jour où j'ouvris les yeux. J'étais dans une sorte de bulle, face à moi plusieurs hommes en blanc avec des papiers en main. Impossible de vraiment les distinguer de là où j'étais, néanmoins je sentais bien les regards tournés sur moi. Une certaine douleur à mes oreilles et ma queue d'hybride se faisaient sentir sans que je sache pourquoi, douleur qui s’intensifiait de plus en plus jusqu'à ce que mes yeux se ferment à nouveau.

À demi conscient, je ne pouvais qu'entendre quelques mots des hommes en blanc incompréhensibles sur les moments tels qu'expérience " "début", "test". Lorsque je me suis réveillé, je me souvenais encore de la douleur. Un homme s'est approché de moi. Plutôt vieux, il me regardait néanmoins avec des yeux émerveillés, mais pas comme les autres hommes. Sa joie était palpable au point qu'il ait les larmes aux yeux, cependant en guise de seule réponse je le menaçai avec mes crocs. J'avoue qu'à ce moment la situation m'échappait mais mon instinct me disait de me méfier, après tout j'avais eu drôlement mal peu avant. Des armes se pointaient sur moi mais l'homme se mit en travers, apparemment il assurait ma survie jusqu'à présent, aussi je relâchai la menace mais resta méfiant. Il me parla mais impossible de comprendre quoi que ce soit.

 "Le vieux", c'est comme ça que je l'appellerais pour m'en souvenir. Il m'emmena à travers ce qui semblait être un laboratoire, me fit traverser plusieurs couloirs sécurisés d'où je pus voir d'autres hybrides, certaines morts d'autres amputés ou malades. Soit j'avais eu de la chance, soit j'allai finir comme ça après. 
Les autres scientifiques que je croisais n'étaient pas comme le vieux, leur regard méprisant en disait long sur leurs Je n'étais qu'un gamin encore lorsque le vieux m'emmena. Il m'avait pris par la main comme on marche avec son enfant et ne lâcha pas bien que par réflexe je sortis mes griffes. Sa main en sang ne l’empêcha pas de sourire en me regardant, je me demandais bien ce qu'il voulait. On arriva ensuite devant une grande porte massive, un badge était nécessaire pour rentrer apparemment. Un bip retenti lorsque le vieux passa son badge et la porte s'ouvrit. Une grande pièce blanche à l'intérieur, rien de bien rassurant, pas de fenêtre ni rien ne mit à par une table un lit un miroir au mur...une chambre en gros.

 Il me fit comprendre avec des gestes amples que ce serait là que je vivrais et me fixa un long moment avant de repartir. Les premières heures furent plutôt difficiles, livré à moi-même. Je tournais en rond, grognait, mais rien n'y faisait. Je fixais la porte, je savais que c'était le seul moyen de sortir. N'ayant aucune idée de comment faire, je fonçai dedans de toutes mes forces, mais rien. Je recommençai encore, et encore. Au bout d'une vingtaine de fois, ma tête se mit à saigner et je finis par m'évanouir en voyant vaguement la tête du vieux avant de perdre connaissance.

Lorsque je repris conscience, le vieux était encore et toujours là. Il avait installé un deuxième lit dans la chambre, apparemment contre l'avis de ses "amis" à en juger à leur tête. Il y avait également un autre homme près de moi. Lorsque je repris un peu plus mes esprits, je sentis quelque chose me faire mal au bras, c'était une aiguille enfoncée dans mon bras par l'homme proche de moi. Immédiatement je retirai l'aiguille et poussai violemment l'homme qui du sortir. Le vieux m'incita à m’asseoir sans réagir, ce que je finis par faire. Je sens mes forces s'échapper de toutes les façons, alors je n'avais pas trop le choix. Il ouvrit un livre et commença à parler. "A". C'était la première chose qu'il dit depuis mon réveil, tout en me montrant la lettre sur le livre. Je ne compris pas tout de suite ce qu'il voulait  et voulut retourner dormir mais il m'en empêcha en faisant non de la tête. Après quelques heures je commençais enfin à comprendre : il m'apprenait sa langue. le langage humain était bien compliqué, mais petit à petit j'y arrivais. Jour après jour on m'apprit le langage, les coutumes, tout ce qu'il s'ensuit. Étant toujours avec le vieux, je commençais à me dire que la vie c'était ça, mais le pire arrivait...

Quelques années passèrent, et à mes 18 ans une équipe de scientifiques rentra dans ce qui était devenu notre maison au vieux et à moi, et ils m'emmenèrent en maîtrisant le vieux d'un côté de la pièce. Je fis face à un des scientifiques en chef, un des "créateurs". Il me parla d'une mission ou je devrais bientôt aller pour eux afin de gagner en "côte" pour les marchands où je sais pas trop de quel business il parlait mais rien de clean. Je refusai évidemment, et à ce moment ce fut perçu comme une lourde faute. Le scientifique demandait ce que j'avais appris avec le vieux, alors je lui répondis à être moi-même. La réponse ne lui plaisait pas, je reçus un coup de pistolet électrique. Ma fierté d'être ce que je suis, c'est tout ce qu'on m'avait laissé avoir, alors jamais je ne la laisserais. On me somma de m'excuser et revenir sur mes pas, je refusai, un nouveau coup de pistolet mais cette fois, ce fut un vrai...

 Des cris de douleur retentirent dans la pièce, j'étais touché à la jambe. Le vieux accourut finalement et me supplia de me plier aux ordres. Il était en larmes, je ne pouvais pas comprendre pourquoi mais je refusai. Se plier aux ordres? Ce n'est pas ce qu'il m'avait appris toutes ces années...l'un des scientifiques sortit un couteau et dessina une croix sur mon cœur avec le bout de la lame. Mes dents grinçaient si fort que ma langue qui frôla mes canines saignèrent immédiatement, mais je gardais la tête haute. La question se posa une dernière fois, je devais renoncer à ma fierté et assumer le fait d'être un hybride obéir aux ordres en silence et la vie qui en découlait...je jetai un dernier regard vers le vieux, il était un peu comme un père depuis ce temps...et je ne sais pas pourquoi mais mes larmes se mirent à couler. J'étais triste car c'était la fin pour moi, tous mes souvenirs avec cet homme remontèrent à la surface...je ferma les yeux, et d'un sourire je sortis ce qui devait être mes derniers mots : 

"la fierté...n'a pas de juste milieu...c'est soit trop...soit pas assez...adieu..."


J'entendis la détonation et sentis la balle rentrer à l'endroit où la croix était dans mon torse, néanmoins la mort ne m'avait pas pris. J'ouvris les yeux pour comprendre pourquoi j'étais encore en vie même si blessé, et devant moi se dressait le vieux, il avait pris la balle pour moi. Face à face avec moi il me regarda dans les yeux, souriant en larmes. Il me dit que mon histoire venait de commencer, qu'elle ne pouvait pas finir maintenant, puis il s'excusa... S'excuser de quoi? Eh bien la réponse n'allait pas tarder.

Le vieux savait que les mots qui suivraient seraient les derniers. C'est alors que la révélation de sa vie suivit. La mère de Keita était la fille du vieux, celle-ci décéda en lui donnant naissance suite au traitement qu'elle avait pris pour donner naissance à un hybride. Elle savait qu'elle allait avoir un enfant mais on avait diagnostiqué une maladie mortelle à cet enfant, il allait mourir avant la naissance si rien n'était fait. Le "créateur" en rajouta même, précisant qu'elle avait eu plusieurs fragments de races en elle, qu'ils savaient qu'elle allait mourir mais que le gène de race le plus fort prendrait le dessus pour le bébé, favorisant sa survie.

 Elle avait eu un désir de vie si fort qu'elle-même eut des changements en hybrides non suivis. La rage s'empara de moi alors que les larmes ne cessaient de couler. Combien de choses m'avait-on été caché de la sorte? Combien de choses insensées ma mère avait elle subi pour moi? Dans un dernier souffle, le vieux me répondit en me mettant un collier avec une plume au bout, m'avouant que c'était une plume qui appartenu à ma mère, un des effets secondaires de son traitement. Il me donna son badge et dans un dernier murmure j'entendis "Sois fier...d'être un Ibuki"


Il tomba alors au sol, sa vie s'était achevée pour protéger la mienne. Dans un élan de colère, je sautai de toutes mes forces sur le créateur et le tua sur le coup de mes crocs plantés dans sa gorge. On me tira dessus et je ne put esquiver mais rien ne m’arrêta. Je courut jusqu'à la sortie en larmes, me protégeant comme je pouvais. Le pass ouvrait toutes les portes et je put profiter de l'effet de surprise pour finalement m’échapper, guidé par la lumière de la lune en pleine nuit... J'étais couvert de sang, et le peu d'altercations que j'eus sur le chemin se soldèrent uniquement par des morts. J'avais visé la gorge, aucune chance que l'un d'eux ressorte... La fatigue s'empara de moi, et 2 km plus loin je m'écroulai dans une plaine.

Du reste, je n'ai aucun souvenir. Je me suis réveillé guéris et avec plein de bandages. Aucune idée de qui n'a bien pu me venir en aide, mais depuis la vie n'allait prendre un autre tournant. Ma mère, ma grand-mère, trop de gens sont mort pour moi, impossible de gâcher ma vie. N'ayant connu que l'assistanat du vieux, il fut dur pour moi de devenir autonome pour manger et vivre correctement, mais je réussis néanmoins, survivant avec une haine des humains très prononcés. Mon passe-temps c'était de les rouler. Un jour, à mes 23 ans, j'ai tenté d'arnaquer un noble dans une taverne. J'étais habillé comme un humain et cachais ce qui faisait de moi un hybride. Un tournoi de poker comme j'en ai souvent fait, avec plusieurs personnes plutôt riches autour de la table. J'avais peut-être vu un peu gros, mais ce qui me gênait surtout c'était ce sale hybride au pied de son maître qui me fixait. Avec son odorat il pourrait me mettre à jour, mais si je partais maintenant ça serait louche... Je réussis tout de même à les rouler, mais en sortant j'entendis l'hybride me trahir et à peine le je reçus un grand coup sur la tête et me réveillai en cage. 

Tout ce chemin pour en venir là, et tant de questions sans réponses...qui m'avait soigné? Quel est le nom de ce stupide hybride m'ayant trahi? Où est mon père? Ces questions devaient trouver réponse, mais avant...il fallait sortir sorte de cette prison pour chat ~~.
FIN


Dernière édition par Keita Ibuki le Dim 21 Juin 2015 - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Stelly
Hybride de : Goku Kyoran
Messages : 192
Disponibilités : Plus le soir

Feuille du perso
Race: Flandre
Age: 19
Double/Triple compte: Melody, Hannah Ti, Jade Crystal, Cerise E. Archa
avatar
@ Color Ninja

MessageSujet: Re: Keita Ibuki, Si le destin est un jeux, je ne serais pas Game Over [finish]   Dim 21 Juin 2015 - 2:14

Hey bienvenue aw Je m'occupe de ton nom ! Bon courage pour la validation et on est là si tu as besoin, amuse toi bien avec nous !





“Mon regard se voile, peut importe ce qu'on pense de moi, comprendre ce monde, ça ne m’intéresse pas." | ❖990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keita Ibuki
Hybride de : En cours.
Messages : 15
Disponibilités : Un peu tous les jours au gré de mes humeurs
avatar
Hybride Neutre M

MessageSujet: Re: Keita Ibuki, Si le destin est un jeux, je ne serais pas Game Over [finish]   Dim 21 Juin 2015 - 13:08

Merci pour le nom je me sens regagner de la dignité :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merphis Yeften
Maître de : Katerina
Messages : 53
Disponibilités : Souvent

Feuille du perso
Race: Infectée veuve noire
Age: 32 ans
Double/Triple compte: Iona Stokey/Lilal
avatar
Infectée

MessageSujet: Re: Keita Ibuki, Si le destin est un jeux, je ne serais pas Game Over [finish]   Dim 21 Juin 2015 - 19:46

Bienvenue >w< (même si je te l'ai dit précédemment sur la cb haha xD)

Que de violence dans cette histoire 8D j'aime ça, c'est bien écrit et ça se lit tout seul~
Pour moi c'est bon, je te pré-valide!


Merci à Elliot pour ce magnifique avatar plein de swag <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Stelly
Hybride de : Goku Kyoran
Messages : 192
Disponibilités : Plus le soir

Feuille du perso
Race: Flandre
Age: 19
Double/Triple compte: Melody, Hannah Ti, Jade Crystal, Cerise E. Archa
avatar
@ Color Ninja

MessageSujet: Re: Keita Ibuki, Si le destin est un jeux, je ne serais pas Game Over [finish]   Dim 21 Juin 2015 - 20:42

Kuku ! Tout est bon pour moi aussi ye te valide !





“VAZY WESH T'ES VALIDÉ(E) ! ”
Ça y est, t’es validé(e) ! Félicitations ! Nous sommes heureux de t’accueillir parmi nous, en espérant que tu t'y sentes bien.

Tu peux dès à présent faire une demande de RP, d’adoption (hybrides ou maîtres), d'habitationou encore de lieu de travail. N'oublies pas de faire une demande de RP ~

N’hésites pas à poster une fiche de liens pour te lier aux autres personnages du forum ou encore à passer sur la ChatBox pour te familiariser avec les autres.

Par contre, n’oublies surtout pas de remplir ta fiche de personnage, de rajouter le lien de ta fiche et d’aller te recenser sur les différents sujets : avatars / groupes / race.

A la moindre question, n’hésites pas à envoyer un MP à un membre du staff qui sera là pour éclairer ta lanterne.







“Mon regard se voile, peut importe ce qu'on pense de moi, comprendre ce monde, ça ne m’intéresse pas." | ❖990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Keita Ibuki, Si le destin est un jeux, je ne serais pas Game Over [finish]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Keita Ibuki, Si le destin est un jeux, je ne serais pas Game Over [finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Fabuleux Destin D'Asami Poulain
» le jeux du sam... sam'dit !!
» [21/11/09] AMidi Jeux Centre Culturel Liévin !
» Un acte , un destin qui change...
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master & Néko V1 :: ~ GESTION DU PERSONNAGE ~ :: Présentations validées-