NAVIGATION

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chaque goutte de pluie est l'une de tes larmes - Staz.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Staz
Maître de : //
Hybride de : Jade ♥
Messages : 52
Disponibilités : 7/7

Feuille du perso
Race: Mythique - démon.
Age: 18 ans.
Double/Triple compte: Nope.
avatar
@ Cornu

MessageSujet: Chaque goutte de pluie est l'une de tes larmes - Staz.   Sam 11 Avr 2015 - 20:28





“Fiche d'identité”
Nom : //
Prénom : Staz.
Surnom : Y en pas.
Age :  18 ans.
Sexe : Masculin.
Orientation Sexuelle : Pas d'importance de son point de vue.
Statut Social : //
Race : Mythique – Démon.
Groupe : Hybride – neutre, pour le moment.
Origine & nationalité : Aucune idée quant à d’où il vient, mais visage qui fait clairement ressortir des origines asiatiques. Né en France, en tout cas.


“Et toi ?”
Ton surnom / puff ? Panda.
Ton avatar, c'est : Karkat Vantas – from Homestuck
Comment as-tu découvert le forum ? Par hasard.
Tu le trouves comment ? Tu as des idées pour l'améliorer ? Il est alléchant. Pour les idées, j’y réfléchirai. c:
T'es le DC de quelqu'un ? No.
Tes disponibilités ? 7/7.

Code du règlement : Validé
Je crois que c’est ça.


“Physique”
Staz est plutôt particulier. Il n'est pas le genre de gars sur lequel les filles se retournent, et encore moins celui qui surprend par son style hors du commun et coloré. Staz est juste Staz.
Un visage clairement typé asiatique, à la peau d'une pâleur maladive, des cernes violacés, sur lesquels ses yeux en amande d'une teinte orangée ressortent à merveille... Que dire de plus ? Jusque là, rien de bien troublant, si ce n'est l'intensité de son regard... de démon. Ou sa façon de sourire, qui ne parait jamais sincère, mais plutôt perfide, comme s'il se moquait de vous ou préparait un coup douteux, ou encore ses canines pointues... Le jeune hybride pourrait faire penser à l'image que les gens se font d'un vampire, sûrement.
Ses cheveux, d'un noir d'encre, de nature lisses sans être raides, sont constamment désordonnés, en bataille. Staz ne prend jamais la peine de les coiffer, laissant les mèches rebelles retomber sur son visage. Il n'en a pas grand chose à faire, de toute façon.

Au niveau du style, Staz n'est pas très impressionnant. Du haut de ses cent soixante-quinze centimètres pour cinquante-huit kilos, il n'est pas très grand et loin d'être robuste. De nature assez faible, en fait. Le sous-poids l'a souvent guetté, et malgré la musculature fine dont il dispose, sa silhouette reste svelte, presque androgyne. De nombreuses cicatrices ornent son dos, ses épaules, ses avant-bras... Des tentatives de fugue, des bagarres dont il n'était presque jamais sorti victorieux. Il ne s'en soucie pas, il a l'impression que la douleur physique est partie depuis longtemps, effacée, ou juste dissimulée le temps d'un répit qui ne durera pas.

N'oublions pas qu'il reste un hybride. Un hybride assez étonnant, que l'on ne risque pas de croiser tous les jours. Un démon, visible par les cornes flamboyantes au sommet de son crâne, un démon, que l'on perçoit à travers son regard brûlant, que l'on sent en effleurant sa peau glacée et si pâle. Et une queue, aussi. Qui part du niveau des reins, en bas du dos, de la même teinte que ses cornes, qui fouette l'air sans qu'il n'y prête attention.


“Caractère”
Staz est détestable. Il ne vous sourira pas, il ne feindra pas une politesse hypocrite, juste du respect froid, insensible, indifférent, comme s'il ne se sentait pas concerné, que c'était juste un simple automatisme dû à l'habitude. Oui, il est détestable. Ou, en tout cas, c'est qu'il essaie de vous faire penser.
Il ne veut pas que vous l'appréciez. N'osez même pas. Il ne veut pas que vous vous rapprochiez. Ne le touchez pas. Il hait tout ça. Il préfère les mauvais regards, au moins, ça ne lui fait rien, ça ne lui fait pas de mal, ça ne le nourrit pas de questions insensées et de faux espoirs. C'est plus facile, de se sentir détesté que pris de pitié. C'est plus facile, de s'aventurer du côté de la haine en négligeant l'amour ; tout ce non-sens. Cette absence de choses concrètes, cette absence de chaleur.

C'est tellement plus simple.
Il voulait croire en les autres, il a compris que croire en lui-même serait bien mieux. Jusqu'au jour où il a cessé de croire en lui-même. Il est si incolore, si insipide. Du noir, du blanc, du gris, sans autres teintes, sans rien d'intéressant à dévoiler, une simple coquille presque vide, qui n'a plus rien à essayer, ou à prouver.

Mais est-ce possible d'être creux ? Staz ne s'est pas posé la question.
Il a toujours agi comme il l'entendait. Au début, il était curieux. Indigné. Il voulait comprendre. Pourquoi tout ce mal. Pourquoi toutes ces injustices. Puis, pire qu'indigné, il était venu à en détester le monde entier. A commencer par lui-même. Trop de tentatives, un tempérament trop rebelle, trop de réprimandes, de punitions, d'espoirs brisés en miettes. Pour ne laisser qu'une personnalité piétinée. Toujours existante. Staz est sensible. Tellement sensible. C'est bien le problème. C'est ce qui le pousse à se renfermer, à tout cacher, dressant des murs inconsciemment, agissant de façon agressive sans s'en rendre compte, mais malgré tout obligé d'obéir, son instinct lui criant d'éviter les punitions, les brimades.

Le jeune hybride n'a aucune racine, rien ni personne à qui il pourrait se rattacher. Il est seul, avec sa conscience qui le torture inutilement. Il ne se souvient pas avoir aimé. Il ne se souvient pas avoir été aimé. S'il l'a un jour été. Mais comment une erreur de la nature pourrait-elle être même appréciée ?

“Raconte nous ton histoire ! ”
Staz est né, un jour.
Il avait eu des parents, tous deux hybrides. Enfin, il le croit.
Il avait connu sa mère, dont il ne se souvenait pas, qui était partie, le laissant seul dans cet endroit sombre, hostile, froid. Dans cette cage dont il n’avait aucune chance de sortir. Il y a grandi, attendant. Patiemment. Qu’on vienne le chercher, lui aussi. Il y a cru, quelques temps.
Puis il a fini par les détester. Tous ces gens qui persistaient à le laisser seul. Qui ne lui accordaient pas un regard. Ou qui daignaient poser leurs yeux sur lui, avec cette pitié. Cette pitié qu’il détestait tout autant.
Personne ne viendrait le chercher. Ça lui était apparu comme une évidence, d’un coup. Une vérité, un fait si douloureux qu’il avait surpris des larmes à rouler sur ses joues, telles des perles rares dont il découvrait juste l’existence. Il s’était contenté de sourire. Ça irait mieux. Il le croyait ; ou au moins, voulait-il faire semblant.
Durant son adolescence, Staz essaya, à plusieurs reprises, de s’enfuir. Des opportunités rares, des moments à privilégier. La première fois, il réussit à fuir jusqu’au bout de la rue. Avant de se faire rattraper et frapper jusqu’à en perdre connaissance. La seconde fois, il avait un peu plus de quatorze ans. La tentative se solda par un échec, après deux heures en cavale. Cette fois-ci, il resta attaché dans une cage qui lui semblait encore plus oppressante que la précédente.
Il continua à espérer. Tenta de continuer.
Puis un jour, vint quelqu’un. Qui avait l’intention de l’adopter. Quelqu’un. Une femme, un homme ? Il ne s’en souvient pas. Il n’essaie pas de se souvenir. Qui qu’elle soit, cette personne l’avait regardé, avait esquissé l’ombre d’un sourire, s’apprêtait à dépenser de l’argent. Pour le sortir d’ici.
Peut-être était-ce un mauvais maître, qui avait l’intention de le frapper, le violer, l’humilier. Ou au contraire, quelqu’un de tendre et aimant. Staz ne le sut jamais. A peine arrivé chez celui qui allait être son nouveau maître, il tenta de s’enfuir, se jetant sur les murs, contre les fenêtres, ses yeux de couleur braise brillant d’une lueur folle, sa queue fouettant l’air derrière lui.
Puis, un accident. Un drame. Pas pour Staz. L’humain, étalé de tout son long contre la table en verre du salon, une flaque de sang se formant autour de sa tête. Le jeune hybride comprit qu’il avait fait quelque chose de mal. C’était arrivé si vite, il s’en était à peine rendu compte. Mais c’était grave. Evidemment, il n’allait pas aider cet humain mourant.

Il l’avait laissé agoniser.

Hélas, tout ce sang pour rien. Rien ne payait. A peine deux jours plus tard, les autorités l’avaient retrouvé. Il était faible, bien trop faible, de toute façon. Misérable. On l’emmena, mais cette fois-ci, ce ne fut pas de simples barreaux de fers. Ce fut quatre murs. Quatre murs renforcés, l’encerclant, l’isolant, l’écrasant de toute leur existence, de leur signification même : il était emprisonné. La liberté n’était qu’une utopie parmi tant d’autres.
Tout comme le confort. Un rêve. La pièce était vide. Un lit ? Il pouvait toujours rêver. De quoi manger ? Une fois par jour, peut-être. Environ. Et les portions n’étaient pas du luxe. Loin de là.
Comme tout le reste.
Le pire fut les humains qu’il y rencontra. Il les détestait. Il les détestait tant. Ces êtres qui se sentaient si supérieur, qui s’amusaient de sa souffrance, qui ne ressentaient aucune compassion, le considérant certainement comme moins que du bétail. Ces êtres, qui redoublaient de perversité à chacune de leurs punitions pour le faire souffrir, qui faisaient exprès de le faire espérer pour tout mieux briser ensuite.
Il les détestait. Il se détestait encore plus.

Après un an de déshumanisation, d’aliénation, de lavage de cerveau, il retourna à l’animalerie. Lieu, que, bizarrement, il haït encore plus à son retour de prison. Il ne supportait plus ça, ces gens suffisamment riches pour acheter les hybrides comme lui en guise d’esclaves, ces vendeurs se faisant de l’argent sur leurs souffrances, ces barreaux, cette obscurité froide, glacée, dans sa cage si exiguë. Un jour, il en mourrait, il le savait.

Il attendait ce jour avec une impatience malsaine.




Merci Mélo ♡


Dernière édition par Staz le Sam 11 Avr 2015 - 23:06, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélody
Maître de : Ma pelotte
Hybride de : Mads
Messages : 1423
Disponibilités : Plus le soir et le week end

Feuille du perso
Race: Neko
Age: 19/20 environs
Double/Triple compte: Rose Valey, Hannah Ti, Kaysha
avatar
@ Neko Kawai

MessageSujet: Re: Chaque goutte de pluie est l'une de tes larmes - Staz.   Sam 11 Avr 2015 - 20:33

Bienvenue aw Bon courage pour ta fiche ! N'hésite pas si tu as des questions aw


#009900 Miaw


Merci Pride, Lou, Free, Yuka, Kanami et Dewey !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mastersandnekos.forumactif.org/
Lilal
Messages : 41
Disponibilités : Souvent

Feuille du perso
Race: Dragon
Age: 21 ans
Double/Triple compte: Iona Stokey/Natasha Pistoletov
avatar
Hybride Neutre F

MessageSujet: Re: Chaque goutte de pluie est l'une de tes larmes - Staz.   Sam 11 Avr 2015 - 23:28

Bienvenue!

Omg je suis vraiment crevée. J'ai lu que Staz pesait cent kilos (DE MUSCLES OK)
J'adooore ton perso 8D je n'ai pas grand chose à te dire, je laisse les autres prendre le temps de te valider owo

NOTE QUE TU AS UNE FAN DE TON STYLE D'ÉCRITURE AUSSI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Spark
Messages : 260
Disponibilités : 7/7

Feuille du perso
Race: Humain.
Age: 23
Double/Triple compte: perfect Judith
avatar
Civil

MessageSujet: Re: Chaque goutte de pluie est l'une de tes larmes - Staz.   Sam 11 Avr 2015 - 23:31

SALUT
JE T'AIME
BIENVENUE
JE VEUX UN LIEN
OREVOIR.


elly & jade.


« ANOTHER LOVER HITS THE UNIVERSE. THE CIRCLE IS BROKEN. BUT WITH DEATH COMES REBIRTH. AND LIKE ALL LOVERS AND SAD PEOPLE, I AM A POET. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staz
Maître de : //
Hybride de : Jade ♥
Messages : 52
Disponibilités : 7/7

Feuille du perso
Race: Mythique - démon.
Age: 18 ans.
Double/Triple compte: Nope.
avatar
@ Cornu

MessageSujet: Re: Chaque goutte de pluie est l'une de tes larmes - Staz.   Sam 11 Avr 2015 - 23:34

Lilal ; Merci, c'est trop gentil. ;-; J'ai fait de mon mieux pour le personnage, après le style d'écriture.. je t'avoue qu'il peut passer d'ironique et pas sérieux à hyper dramatique xD Mais ça fait plaisir.

Elliot ; Moi aussi je t'aime. *a cherché les deux smileys qui fuck mais apparemment ils existent pas ici* Bref bref humhum. Oui, le lien, on en parle bientôt 8D



Merci Mélo ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilal
Messages : 41
Disponibilités : Souvent

Feuille du perso
Race: Dragon
Age: 21 ans
Double/Triple compte: Iona Stokey/Natasha Pistoletov
avatar
Hybride Neutre F

MessageSujet: Re: Chaque goutte de pluie est l'une de tes larmes - Staz.   Sam 11 Avr 2015 - 23:45

C'EST ENCORE MOI. 8D

On est venu me taper sur les doigts Je te prévalide monsieur cent kilos de muscles ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staz
Maître de : //
Hybride de : Jade ♥
Messages : 52
Disponibilités : 7/7

Feuille du perso
Race: Mythique - démon.
Age: 18 ans.
Double/Triple compte: Nope.
avatar
@ Cornu

MessageSujet: Re: Chaque goutte de pluie est l'une de tes larmes - Staz.   Sam 11 Avr 2015 - 23:50

MERCI. 8D



Merci Mélo ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélody
Maître de : Ma pelotte
Hybride de : Mads
Messages : 1423
Disponibilités : Plus le soir et le week end

Feuille du perso
Race: Neko
Age: 19/20 environs
Double/Triple compte: Rose Valey, Hannah Ti, Kaysha
avatar
@ Neko Kawai

MessageSujet: Re: Chaque goutte de pluie est l'une de tes larmes - Staz.   Dim 12 Avr 2015 - 0:12

Hey ! Après avoir lu ta fiche, rien ne me semble à changer, je te valide donc !





“VAZY WESH T'ES VALIDÉ(E) ! ”
Ça y est, t’es validé(e) ! Félicitations ! Nous sommes heureux de t’accueillir parmi nous, en espérant que tu t'y sentes bien.

Tu peux dès à présent faire une demande de RP, d’adoption (hybrides ou maîtres), d'habitationou encore de lieu de travail. N'oublies pas de faire une demande de RP ~

N’hésites pas à poster une fiche de liens pour te lier aux autres personnages du forum ou encore à passer sur la ChatBox pour te familiariser avec les autres.

Par contre, n’oublies surtout pas de remplir ta fiche de personnage, de rajouter le lien de ta fiche et d’aller te recenser sur les différents sujets : avatars / groupes / race.

A la moindre question, n’hésites pas à envoyer un MP à un membre du staff qui sera là pour éclairer ta lanterne.




#009900 Miaw


Merci Pride, Lou, Free, Yuka, Kanami et Dewey !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mastersandnekos.forumactif.org/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Chaque goutte de pluie est l'une de tes larmes - Staz.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chaque goutte de pluie est l'une de tes larmes - Staz.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Goutte de Pluie [FINIE]
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» [Texte] La pluie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master & Néko V1 :: ~ GESTION DU PERSONNAGE ~ :: Présentations validées-