NAVIGATION

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Neko neko ~ Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matthieu
Maître de : Moi même
Hybride de : Mmh ...
Messages : 47
Disponibilités : 6/7

Feuille du perso
Race: Neko/chat
Age: 18 ans
Double/Triple compte:
avatar
Hybride Neutre M

MessageSujet: Neko neko ~ Terminée   Sam 21 Mar 2015 - 16:19





“Fiche d'identité”
Nom : xxx
Prénom : Avoir un prénom est-il vraiment utile lorsque l’on est traité comme un objet ?
A mon humble avis, non ! C’est seulement un outil pour nous appeler, nous enfermer.
Si celui-ci ne plait pas à la personne en face et bien changeons-le comme si il ne signifiait rien. C’est pour cela que je ne veux avoir aucun prénom et par la même occasion, c’est à cause de cela que je ne réponds pas à la phrase « Comment tu t’appelles ? ».
Pourtant, bien malgré moi, j’ai un prénom, Matthieu… Un homme me l’a donné en guise de rappel !

Surnom : Comme de toute manière, je ne vais certainement pas te donner mon prénom alors bonne chance pour mon surnom. Mais libre à toi d’en choisir un.
Age :  Mmh… Si je te dis que j’ai 18 ans est ce que te seras sûr que je te dis la vérité.
Sexe : Je suis un homme, un vrai, un fort … bon d’accord, on s’arrête juste au mot homme, après, de là à dire, un vrai et un fort … si tu me testes, je ne serais pas crédible … mais n’empêche que je peux faire peur alors joues pas trop ! //ditlepetitchatenervé//
Orientation Sexuelle : Pourquoi tu me demande ça ? Pour mon prénom, j’accepte encore mais là … Et puis à quoi ça va te servir ? Hein ! Des trucs louches ?! … Avoue ! Cette question ne sent pas bon. Je préfère la laisser sans réponse.  
Statut Social (argent):
Métier :
Race : Chat – Neko – Cat
Groupe : Hybride mâle neutre
Origine(s) & nationalité(s) : Dans un pays imaginaire nommé « Le pays de l’herbe à chat » … bon d’accord, je mens … encore … je suis comme ça, désolé. Je suis né en France d’où ma nationalité française, cool, n’est-ce pas ?!


“Et toi ?”
Ton surnom / puff ? Eiji / Sakura
Ton avatar, c'est : Belphegor de Katekyo Hitman REBORN!
Comment as-tu découvert le forum ? Internet, en cherchant des forums RPG
Tu le trouves comment ? Tu as des idées pour l'améliorer ? Assez sympa, j’aime assez le design.  =)
T'es le DC de quelqu'un ? De personne, pour le moment un personnage, c’est déjà bien.
Tes disponibilités ? Cela dépend de la charge de travail et de mes journées mais je peux passer au moins une fois par jour.

Code du règlement : Validé par Aurore


“Physique”
Comment commencer ma description … Je suis un pur beau gosse comme tu n’en as surement jamais vu. Tu tomberas dans les pommes en voyant mon physique d’apollon. Mmh je ne suis pas crédible du tout ? Bah pourquoi ça ? Pourtant je trouvais cette description assez proche de la réalité, moi. //Toujoursdesmensonges// Bon d’accord, je vais essayer d’être plus sincère dans mes paroles mais je ne te promets rien d’exceptionnel du coup. Dommage pour toi.
Je suis un homme mais pas seulement car j’ai aussi des gènes de chats. Je suis un hybride neko et pour prouver mes dires, tu n’as qu’a simplement regarder mes oreilles de chats situées bien au-dessus de ma tête, elles ne sont pas bien visible puisqu’elles ont la même couleur que mes cheveux, elles sont blonde. Pour continuer sur mes attributs félins, j’ai une queue félines qui n’est visible que très rarement car bien cachée sous mes vêtements amples. Non pas que j’en ai honte mais c’est tout même un endroit sensible et fragile, je tiens à la garder tout au long de ma vie.
En suivant, pour ma tronche d’humain, comme tu le sais, j’ai les cheveux blond, ils sont assez long, du moins assez pour me cacher les yeux. Heureusement d’ailleurs, car beaucoup de choses peuvent être vus dans mes yeux, ils sont bien trop expressifs et me trahissent trop souvent enfin du moins avant que mes cheveux soient aussi long maintenant c’est mieux. Et si jamais tu te poses la question de la couleur de mes yeux, ils sont d’un bleu éclatant mais je ne te laisserais pas la chance d’aller vérifier.  
Est-ce que je suis grand ? Mmh je n’irais pas jusqu’à dire grand mais je ne suis pas un nain quand même, la dernière fois qu’on ma mesurer, j’avais, je crois la taille de un mètre soixante-treize mais ce n’est pas un détail assez important pour que j’y fasse attention.
Gros ?! Tu m’as bien regardé ? Je ne suis pas le mec le plus copulant du monde et d’ailleurs c’est assez gênant alors je vais simplement passer sur ce sujet. //ditlemecpascostauddutout//
Mon style vestimentaire est assez simple, je mets ce que je peux et tant que ce n’est pas trop petit, tout va bien. Si cela n’est pas à ton goût, j’ai envie de dire, c’est cool. Non mais plus sérieusement, j’aime bien les vêtements ample pour être à l’aise et bien au chaud parce que le froid …  


“Caractère”
ETRE UN MENTEUR, MEME PAS VRAI !
Je ne suis pas un menteur, je dis seulement ma vérité à moi … Bon d’accord je mens, je mens beaucoup même. Disons que quand tu me connaitras, tu ne seras pas du genre à faire confiance à ce que je dis. D’ailleurs, je trouve cela bien dommage mais bon, je ne vais pas pleurer non plus.
Mes mensonges sont là pour ne pas que je sois blessé, Ils me qui me protègent, mais je mentirais si je ne disais pas que certains sont quand même là juste pour m’amuser, me jouer de toi. Ils sont aussi dû à mon histoire. Je n’ai pas choisi de mentir mais je n’en ai pas eu le choix. Aujourd’hui c’est seulement devenu une habitude.

T’EVITER UN MAX MAIS FAUT PAS EXAGERER.
Je ne suis pas le plus courageux mais c’est compréhensible avec un corps comme le miens.
Imagines une allumette se battre avec un tronc d’arbre … Cette vision n’est pas ce qu’on peut dire très crédible, non ?! Alors pense seulement à moi comme à l’allumette et tu comprendras pourquoi je ne suis pas très sûr de moi en face de quelqu’un qui veut se battre. Rester discret et passer à travers, c’est très bien aussi. Cependant si je n’ai pas la possibilité de m’enfuir, je peux très bien en venir aux mains, je ne vais pas non plus m’aplatir. Bon cela ne risque pas de durer longtemps mais bon, j’essaye quand même. Non en fait, c’est un mensonge, j’ai bien trop peur des coups. Je n’y peux rien, mon corps réagis tout seul. Même si je fais semblant au début c’est seulement pour essayer de me sauver.

LIBERTE OU MAITRE ?
Je ne sais pas trop quoi penser sur ça. J’ai vécu cette vie et j’ai énormément souffert de cela. Il existe beaucoup de caractères différents, des violents, des calmes, des gentils ou des tyranniques …
La liberté est quelque chose que je souhaite avoir toute ma vie mais après, je peux toujours squatter chez un humain quelconque ou encore chez toi afin de profiter du confort que tu proposes, ça reste dans mes cordes et je ne suis pas contre. Par contre, si tu commences à parler de « maître/hybride » je repars aussitôt. Non mais quoi encore … J’ai trop peur de ça alors hors de question d’avoir l’obligation d’être à toi.
De toute façon, je ne réfléchis pas trop, j’attends de voir,  je vis juste ma vie en fonction de ce qui arrive.

J’AIME OU JE N’AIME PAS …
C’est compliqué de dire ce que j’aime. Euh … La liberté mais cela semble bien logique mais on ne sait jamais, certain hybride aime leurs captivité alors je préfère que tu sois au courant avant de me dire quoi que ce soit. Que puis-je dire d’autre ? La nourriture ?! Ah oui, j’aime ! Un bon repas chaud c’est vraiment terrible surtout lorsque l’on en a pas eu depuis un petit moment, c’est quelque chose qui s’apprécie.
Je n’aime pas les jours de pluie, cela me rend triste et énervé. Je ne souhaite pas t’en dire plus. Quelque chose d’enfermé bien profondément et qui souhaite ne jamais en sortir. Un douloureux souvenir. …
Sans quoi je n’aime pas les gens, je suis associable ! J’ai plutôt peur des gens. Tant que tu restes loin, tout va bien. Même si, lorsque je suis devant quelqu’un, je parais très sociable avec un sourire et des blagues, souvent raté, tout cela fait partie de mon jeu, un masque qui me cache.

MA CARAPACE
Je ne souhaite pas dévoiler mon vrai moi, mes douleurs et mes peines au gens. Celles qui indiquent ma vraie fragilité. Je préfère tout enfermer en moi, très loin pour qu’aucune personne ne puisse les trouver et qu’elles disparaissent peut être aussi de ma tête mais cela est moins sûr car je les ai depuis tellement longtemps qu’à mon avis, elles ne partiront jamais et me rongeront toutes ma vie. Pour faire cela, je vous dévoile juste un grand sourire, je fais des bonnes blagues … Bon, très pourri mais tu n’as qu’à avoir mon sens de l’humour si tu veux rire et puis c’est tout.

UN PEU CHIANT SUR LES BORDS
Sachant que j’aime bien mentir, bah j’aime bien emmerder mon monde quand je suis avec quelqu’un, cela fait aussi parti de ma carapace mais c’est un côté que j’apprécie quelque peu. C’est assez sympa de faire chier les gens, de dire le contraire de ce qu’il voudrait entendre ou encore de faire le contraire de ce qu’il demande. Enfin bref, pas besoin de plus d’explication, tu vois bien ce que je veux dire.

Je ne vais pas en dire plus, je te laisse découvrir tout cela en temps voulu.

“Raconte nous ton histoire ! ”
Tout commence avec un homme et une femme. Ils s’aiment un peu. Bien assez pour faire naître, de leur amour, un enfant.
Seulement la naissance de ce bébé fit perdre tellement à sa mère qu’elle finit par partir au loin. Un monde plus beau mais de cet endroit, personne n’en revient. Lui qui a était conçu par deux être n’en connaîtrait qu’un seul. Il n’aurait que la moitié de l’amour dont il avait besoin et encore... Personne n’y pouvait rien. Il n’avait jamais réclamé ce sort et pourtant, il le payerait tout au long de sa vie. En commençant par son prénom, son père ne lui en donna aucun, comme pour lui montrer qu’il n’existait pour personne. Qu’il n’était rien. Qu’il ne serait jamais rien. Pour le faire culpabiliser lorsqu’il serait grand. Son père se mit en tête qu’il était coupable. Coupable de la mort de sa chère et tendre femme. Elle n’avait pas mérité ce sort. Alors qu’il ne reverrait plus jamais sa belle, cet enfant était là en train de sourire … Comment pouvait-il être si offensant.

Jusqu’à l’âge de cinq ans, Matthieu n’eut le droit à aucune parole, aucune tendresse quelles qu’elles soient. Son père ne faisait pas plus attention à lui plus qu’à une punaise dans la pièce. Le petit grandissait avec beaucoup de retard. Aucune stimulation pour l’aider à apprendre. Il ne parlait pas et avait appris à marcher avec beaucoup de difficulté. Il grandissait tout de même mais la rancœur de son père continuait, elle aussi à grandir.

Cette même rancœur explosa lorsque l’enfant atteignit l’âge de 7 ans. Le petit avait, sans faire exprès, renversé le cadre photo qui contenait l’image fragile de sa mère. Lorsque l’adulte vit cela, il se leva brusquement et frappa brutalement son fils qui fut presque assommé sur le coup. Celui-ci ne comprit pas de suite ce qu’il venait de se passer mais une chose était sûr, c’est qu’il ne voulait plus avoir aussi peur. Pourtant, cela ne faisait que commencer car chaque geste que le petit aurait, serait, désormais, la goutte qui ferait déborder le vase. Une montagne venait d’exploser et il serait très dangereux de s’y en approcher.

Tous les jours, son père lui fit des choses qu’il ne méritait pas. A l’aide de sa force brute et avec l’excuse de l’éducation, il le battu. Pour la moindre erreur, le moindre bruit, il le frappait. Etant donné que son père était très fortement alcoolisé, Le petit comprenait son comportement et lui pardonnait tout. De toute façon, tout était de SA faute, il le savait, il le lui rappelait bien assez pour que ce soit bien ancrée dans son esprit. Il était né et avait ôté la vie de sa mère par la même occasion. Il ne devait que s’en prendre à lui. Si jamais, l’enfant avait l’idée de vouloir partir et bien son père le rappelait à l’ordre avec des salves de coups. Il l’enfermait pendant des jours dans une pièce humide et froide sans qu’il ne puisse manger. Il disait qu’il n’avait aucun droit de manger, de parler ou de pleurer car il lui appartenait, il était son père.

Durant sa quatorzième années, un jour, alors que le garçon était étalé sur le sol après avoir était, de nouveau roué de coup, son père lui dit une chose, il lui dit : « Aujourd’hui, je vais te donner un prénom, il sera la marque que tu m’appartiens et tu l’auras toute ta vie que tu le veuille ou non. J’espère que tu te souviendras de ça tous les jours à partir d’aujourd’hui. Ce nom sera Matthieu. Il est un nom que ta mère ne voulait pas car il lui rappelait trop de mauvais souvenir mais de ce fait, je te le donne, comme ça tu auras honte de le porter. C’est un nom maudit pour ta mère et toi, tu le porteras toute ta vie. Honte sur toi ! » Cette phrase se dirigea droit vers son cœur. Il venait de nouveau de le briser. Cet homme n’avait de cesse de le rabaisser et de le tuer jour après jour et aujourd’hui, il lui donnait un prénom qui était loin d’être une preuve d’amour mais bel et bien le contraire …

Même en vieillissant, le garçon, ne se rebellait pas. Il remarquait que les jours de pluie, son père était beaucoup plus rude que les autres jours mais tout cela était normal, après tout, tout était de sa faute. S’il n’avait pas été là, jamais sa mère ne serait morte. Elle serait encore là avec un sourire radieux à apprécier la vie.

Personne n’était au courant de la façon qu’il vivait avec son père. Il faisait bien attention à frapper dans les partie non visible, surtout pas au visage. Il se concentrait surtout sur la poitrine, les côtes et le dos. Et pour bien faire, son père lui avait bien expliqué comment faire pour ne pas le montrer aux gens. La seule chose qu’il lui ait apprise d’ailleurs. Mentir. Être faux. S’inventer un masque. Sourire. Rire. Faire comme les autres. Ne pas montrer ses faiblesses. Ne pas montrer ses peurs. Et comme un gentil garçon, Matthieu lui obéissait sagement. Faisant semblant tous les jours et manquant de se perdre jours après jour.

-----

Aujourd’hui, je me lève en me tenant le ventre, les coups reçus de la veille me font encore beaucoup souffrir. J’ai peine à bouger et pourtant je dois me lever. Je dois préparer le déjeuner pour mon père. Il ne devrait plus tarder à se lever alors il faut que je me dépêche. Je me place devant le placard et attrape le café dans le placard pour la placer ensuite dans la machine et la mets en route en appuyant sur le bouton. Ensuite j’essaye d’attraper un bol dans le placard, il est un peu haut et alors que je l’attrape presque, un faux mouvement me relance vivement la douleur dans les côtes. Je lâche le bol et il se brise sur le sol. Je ne bouge plus. J’ai peur. J’écoute. Il va arriver. Il va me frapper à nouveau. Une dizaine de seconde passe mais aucun bruit de se fait entendre. Que se passe-t-il ? Ne m’a-t-il pas entendu ? Je bouge lentement. Je m’avance vers la porte de sa chambre. Toujours aucun bruit alors que j’arrive à quelques mètres de sa porte. Elle me fait peur. Elle est si grande. Si infranchissable pour moi. Je déglutis puis j’attrape la poignet avec beaucoup d’appréhension. Après quelques secondes de grands doutes, je tourne cette même poignet. J’entrouvre la porte. Une odeur d’alcool me donne un recul. Une odeur très forte et très désagréable embaume toute la pièce. J’ouvre entièrement la porte et mon regard se pose instinctivement sur le lit. Là, je vois mon père allongé avec une bouteille à la main. Il ne bouge pas. Je m’approche et malgré le bruit causé par le choc entre une bouteille et mon pied, il ne réagit toujours pas. Il y a un problème c’est sûr. Qu’est-ce que je fais ? Je … Je dois faire un truc … Mais … Mais quoi ?! Tout un tas de questions se bousculent dans ma tête. Je le touche, le bouscule un peu mais il ne bouge pas. Il est mort ?! Mort ?? Oh mon dieu… Mon dieu ! Mais comment …
Matthieu se dirige vers la porte pour prévenir quelqu’un dehors, un voisin ou autre. Il ouvre la porte puis d’un trait, il la referme. Et si quelqu’un croit que c’est moi qui ai tué mon père ?! Qu’est-ce qu’il faut que je dise ? Non, je ne dois rien dire. Faire comme si tout allait bien. Comme si rien n’était arrivé. Le garçon se dirigea vers la porte de son père et la referma.

Après un jour ou deux, l’odeur du corps était si forte que le voisinage fut alerté. Mat en panique décida de partir. S’enfuir loin d’ici. Bien que cela soit tout nouveau pour lui, il n’avait plus d’autre choix. Rien n’effacera tout ce que cet hybride a dû subir par son père mais il doit désormais essayer de se reconstruire, soigner ses blessures.


Dernière édition par Matthieu le Dim 22 Mar 2015 - 1:50, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Bankai
Maître de : Keitaro
Messages : 620
Disponibilités : Plus en soirée et le WE

Feuille du perso
Race: Humaine
Age: 18
Double/Triple compte: Haruka/ Yuna
avatar
@ Force Douce

MessageSujet: Re: Neko neko ~ Terminée   Sam 21 Mar 2015 - 16:21

Bienvenue à toi ^^ Bon courage pour ta fiche ! N'oublie pas ton avatar en 200*400 et amuse toi bien parmi nous ^^



Merci Yuka, Lairos et Pride:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mastersandnekos.forumactif.org
Mélody
Maître de : Ma pelotte
Hybride de : Mads
Messages : 1423
Disponibilités : Plus le soir et le week end

Feuille du perso
Race: Neko
Age: 19/20 environs
Double/Triple compte: Rose Valey, Hannah Ti, Kaysha
avatar
@ Neko Kawai

MessageSujet: Re: Neko neko ~ Terminée   Sam 21 Mar 2015 - 16:23

Bienvenue ! Azy les nekos c'est bien aw


#009900 Miaw


Merci Pride, Lou, Free, Yuka, Kanami et Dewey !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mastersandnekos.forumactif.org/
Matthieu
Maître de : Moi même
Hybride de : Mmh ...
Messages : 47
Disponibilités : 6/7

Feuille du perso
Race: Neko/chat
Age: 18 ans
Double/Triple compte:
avatar
Hybride Neutre M

MessageSujet: Re: Neko neko ~ Terminée   Dim 22 Mar 2015 - 1:51

Je pense que ma fiche est terminée.
A vous de me dire si des choses sont à modifier ^^

Bonne soirée, nuit ou jour o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélody
Maître de : Ma pelotte
Hybride de : Mads
Messages : 1423
Disponibilités : Plus le soir et le week end

Feuille du perso
Race: Neko
Age: 19/20 environs
Double/Triple compte: Rose Valey, Hannah Ti, Kaysha
avatar
@ Neko Kawai

MessageSujet: Re: Neko neko ~ Terminée   Dim 22 Mar 2015 - 2:02

Tout me va ^^ Je vois pas ou alors je suis aveugle mais j'ai pas vu que tu parlais de ta venu/que tu vivais en France, mais sinon tout le reste est bon ^^ Je te valide ^^





“VAZY WESH T'ES VALIDÉ(E) ! ”
Ça y est, t’es validé(e) ! Félicitations ! Nous sommes heureux de t’accueillir parmi nous, en espérant que tu t'y sentes bien.

Tu peux dès à présent faire une demande de RP, d’adoption (hybrides ou maîtres), d'habitationou encore de lieu de travail. N'oublies pas de faire une demande de RP ~

N’hésites pas à poster une fiche de liens pour te lier aux autres personnages du forum ou encore à passer sur la ChatBox pour te familiariser avec les autres.

Par contre, n’oublies surtout pas de remplir ta fiche de personnage, de rajouter le lien de ta fiche et d’aller te recenser sur les différents sujets : avatars / groupes / race.

A la moindre question, n’hésites pas à envoyer un MP à un membre du staff qui sera là pour éclairer ta lanterne.




#009900 Miaw


Merci Pride, Lou, Free, Yuka, Kanami et Dewey !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mastersandnekos.forumactif.org/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Neko neko ~ Terminée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Neko neko ~ Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Zack Fair.
» Une fille ou un chat ? Qui est Estelle ?
» Neko, neko ! Viens!
» Neko Neko no mi modèle Lynx
» Haita Neko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V1 MN :: ~ GESTION DU PERSONNAGE ~ :: Présentations validées-