NAVIGATION

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Loïc Collapse [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loïc Collapse
Hybride de : Teresa M. Ackermann
Messages : 15
Disponibilités : 7j/7

Feuille du perso
Race: Panthère Noire
Age: 19 ans
Double/Triple compte: xxx
avatar
Hybride Neutre M

MessageSujet: Loïc Collapse [Terminé]   Sam 14 Mar 2015 - 1:42



 

“Fiche d'identité”
Nom : Inconnu, mais il s’en trouvé un lui-même : Collapse (mauvais jeu de mots)
 
Prénom : Loïc
 
Surnom : Ordure, déchet, monstre, pestiféré, sac à puces, et j’en passe
 
Age :  19 ans 
 
Sexe : Homme
 
Orientation Sexuelle : Il préfère sûrement les hommes, mais c’est pas comme si on lui avait posé la question
 
Statut Social (argent): Hybride Neutre au service d’un maître
 
Métier : xxx
 
Race : Panthère noire, ce qui lui a valu le surnom de « gros chat de malheur »
 
Groupe : Hybride Neutre
 
Origine(s) & nationalité(s) : Enfant d’hybride, il est né en France


“Et toi ?”
Ton surnom / puff ? Moi c’est Blihioma ou Bli’ en plus simple
 
Ton avatar, c'est : Kisaragi Shintarou de Mekaku City Actors
 
Comment as-tu découvert le forum ? Je ne sais plus
 
Tu le trouves comment ? Tu as des idées pour l'améliorer ? Quand j’y aurais joué, je vous dirais tout x)
 
T'es le DC de quelqu'un ? Nope
 
Tes disponibilités ? Je viens tous les jours, et j’essaye de répondre sous trois jours, si jamais quelque chose m’en empêche, je contacte !
 
Code du règlement : Validé


“Physique”

Dans la rue, si son maître à le "courage" de le sortir dehors, les passants préfèrent détourner le regard. Loïc n’est pas un de ces êtres déformés de naissance qui met mal à l’aise le petit peuple. Mais c’est une toute autre sorte de déformation qui force les gens à regarder ailleurs. Car l’hybride n’a pas connu qu’un maître et l’un d’entre eux avaient la main lourde et facile sur lui. C’est de lui qu’il en a tiré trois cicatrices très impressionnantes. Une qui barre presque son visage en deux en partant de sa joue droite. Il y a aussi celle que l’on aperçoit parfois, au gré de ses vêtements, qui remontent vers le haut de son torse et qui prend naissance vers son flanc gauche. Et puis il y a aussi celle-là, celle qui fait que les mères cachent les yeux de leurs enfants, encore innocents. Celle qui traverse sa gorge de part en part, comme si on avait voulu l’égorger. Ces cicatrices, c’est son histoire et celle de son mutisme…
 
Et trois vieilles amies font fuir nombre de personne, et pourtant à y regarder de plus près, il pourrait être mignon, sans son air sinistre qu’il se trimballe partout. Un corps fin et musclé, entretenu par les coups de ses maîtres et par des exercices physiques qu’il effectue chaque jour, généralement à l’abri des regards et avec ce qu’il a sous la main. Il est assez petit pour un homme moyen avec son mètre soixante-six, à force de se plier pour se protéger des coups, mais ça ne le rend pas repoussant, au contraire. Une longue queue noire naissant au creux de ses reins, la plupart du temps enroulé autour d’une de ses jambes. De grandes mains et de longs doigts élégants qui savent manier plus les outils de ménage.
 
Remontons un peu plus haut pour faire face à son visage. Ne faites pas attention à ses yeux éteints et admirez plutôt leur teinte unique. Une douce couleur améthyste hypnotisant qu’il a héritée de sa mère (sûrement dû à toutes ses expériences). Peut-être comptez-vous les lui prendre pour les conserver rien que pour vous ? Mais cela gâcherait son visage aux traits doux et où quelques rares rondeurs enfantines bataillent encore pour rester, elles aiment trop Loïc, elles l’avouent. Et puis son petit nez droit, ses lèvres charnues, ses cheveux noirs qui lui tombent à moitié sur les yeux. Tous ces petits détails font de lui ce qu’il est. Il ne faut pas s’arrêter qu’à ces cicatrices, voyez par-dessus.
 
Si l’on devait rajouter une dernière chose qui le caractérise, ce serait ce sweat noir à capuche qui cache une partie de son visage, et surtout ses petites oreilles toutes rondes qui se dissimulent déjà à travers ses cheveux sombres.


“Caractère”

Loïc, c’est un être complexe, tout comme humain ordinaire. Il pense à tellement de choses qu’on se demande s’il est vraiment un "être inférieur" comme le dirait certains de ces maîtres. Mais on oublie souvent qu’il est doué d’intelligence lui aussi, quand on voit son air sinistre et vide de sentiments. Il peut être si impassible, qu’il est parfois impossible de savoir s’il est conscient de ce qui l’entoure. Mais malgré ça, aucun détail ne lui échappe, en temps normal. En fait, si l’on voulait définir simplement Loïc, on pourrait considérer qu’il peut présenter trois états :
 
Dans le premier cas, il y a ces moments où il est insensible au monde extérieur. Vous pourriez le frapper, lui jeter votre vaisselle au visage, il resterait là sans bouger. Son visage n’affichera ni douleur, ni peur, ni pleurs. C’est en quelque sorte un moment d’absence. Mais en vérité il est bien là, il entend tout, il voit tout, il ressent tout. Et surtout, il n’est que dans un tel état uniquement quand son maître ou sa maîtresse entre dans un mauvais moment. Vous savez ces moments où vous avez parfois envie de tout casser, tout briser, de tout lâcher le temps d’un instant, de quelques minutes. Loïc perçoit ce genre de "tension" et il sait aussi par expérience, que se rebeller ne changerait rien et ne ferait qu’aggraver son cas. Il se contente donc de subir en silence.
 
Mais si jamais cela devient vraiment risqué pour lui, il n’hésitera pas à fuir ou à riposter pour sa propre survie. C’est en quelque sorte un autre état dans lequel on peut le trouver. Dangereux l’espace d’un instant, mais ce n’est jamais permanent. Du moins il se montre dangereux, personne ne sait pas ce qui se passe dans sa tête, à part lui-même. Un regard acéré, quelques dents tranchantes dévoilées, de quoi vous faire reculer sous la surprise, si ce n’est la peur. Ce n’est qu’un instinct de bas étage drôlement efficace. Essayez de ne pas arriver à de telles extrémités, car s’il peut supporter les coups jusqu’à une certaine mesure, c’est loin d’être le cas pour le reste.
 
Et puis, il y a ce qu’on connait le plus de lui : l’indifférence. Il suit le mouvement, sans regarder autour de lui, obéit plutôt docilement aux ordres, sans faire de vagues. Mais c’est sûrement dans ces moments-là qu’il est le plus dangereux… Car si en extérieur il semble ne pas s’en faire de ce qu’il se passe autour de lui, dans sa tête, milles et un plans se forment et déforment, se créent et se détruisent, dans le seul but de vous tuer. Certains mènent une campagne contre la maltraitance des hybrides, d’autres contre les hybrides en eux-mêmes. Et bien Loïc fait la sienne, propre à lui : sa compagne contre les maîtres. Tout s’explique dans son passé, mais les maîtres, qu’ils se prétendent gentils ou méchants, sont vu pour lui sur un même pied d’égalité et il ne souhaite qu’une chose, leur mort. Et quoi de plus facile, que de tuer un maître qui ne se méfie pas de son hybride indifférent et stoïque ?
 
Faites attention à vos arrières, Loïc atterrira sûrement un jour entre vos mains et peut-être que vos actes et vos paroles signeront votre fin…
 
Mais avant d’en arriver là, il reste beaucoup de choses à voir sur lui, comme son mutisme ou son jeu de mot ridicule mais tellement vrai avec son "nom" choisit par lui-même : Collapse, autrement dit, "effondrement". C’est ce qu’il pense de son état : il est littéralement en train de s’effondrer, autant psychologiquement que physiquement. Il sombre peu à peu dans la folie, il en sent les abysses autour de lui, mais il tente de garder la tête hors de l’eau, le plus longtemps possible. Y parviendra-t-il ? Pourrez-vous l’aider ? Tel est la vraie question.

“Raconte nous ton histoire !”

Il faut remonter au début du monde, il y a des milliers d’années, à la première cellule… Quoi que… On est remonté peut-être quand même un peu trop loin.
 
Bon, partons plutôt sur la base d’une vingtaine d’année. Un jour de décembre peut-être ? A moins que ce ne soit en avril ? Bref, la date importe peu, le plus important c’est le lieu – un bureau fermé à clé – et le pourquoi du comment. Dans ce bureau, un homme et une femme en train de pratiquer un sport international très répandu et très apprécié – du moins des personnes suffisamment matures et normales. Oui, bon, je tourne autour du pot, je vous l’accorde. Puisque vous me pressez, je vais le dire crument et avec toute la délicatesse du monde, oui, ils sont en train de baiser. Non, pas "faire l’amour", mais bien baiser. Du sexe pour du sexe, c’est tout ce que c’est. Mais voilà, cet homme est humain et cette femme hybride. Et cet homme est surtout marié, avec l’autre femme qui se trouve à l’étage inférieure. Et cette femme n’est pas forcément consentante, mais sa condition oblige, elle ne dit rien. Ce n’était pas la première fois que cela arrivait et ce n’était pas la dernière.
 
Alors pourquoi en parler me dites-vous ? Eh bien, ce qui est important dans cet acte, c’est qu’une dizaine de mois plus tard, l’hybride donnait naissance à un gamin. Un môme hybride, mais qui ne lui ressemblait que très peu. Les mêmes yeux, la même queue noire, les mêmes oreilles rondes et éventuellement la même fossette au coin de la bouche. Mais ces cheveux noirs, bien loin des siens roux, ce petit nez droit, alors que le sien était plus rond, ces traits trop différents des siens, ses longs doigts déjà pour un nourrisson, à l’exact opposé de ses petites mains. Tout indiquait qu’elle ne l’avait pas conçu seule, évidemment. Mais pour la maîtresse de maison, cette nouvelle nuisance ressemble un peu trop à son mari…
 
Il n’en faut pas plus pour qu’elle découvre le pot aux roses et autant dire qu’elle le prend très mal. Elle demande à son mari de se débarrasser de ses deux monstres, mais il tente de résister. La femme est alors radicale, elle tue celle qu’elle considère comme une prostituée, une succube des enfers envoyée sur terre pour détourner son époux du chemin de Dieu. Inutile de faire remarquer qu’il s’en détourné tout seul. Cependant le nourrisson, Loïc lui-même, fut épargné dans sa folie, car commettre un infanticide serait contraire à sa religion. Il est donc élevé dans un cadre très stricte et on lui apprend à être un parfait petit hybride fait pour servir la race humaine. Néanmoins, même s’il n’est qu’un serviteur de plus dans cette maison de bourges, la culture qui circule entre ses murs enrichit son esprit et il devient rapidement curieux de tout. Discret mais curieux tout de même. Il apprend, lit, écoute et la réflexion fait bientôt partit intégrante de son être.
 
Grave erreur, car un serviteur ne réfléchit pas, il obéit. Ni plus, ni moins. Et les quelques mots savants qu’il fait la bêtise de prononcer, lui valent de nombreux coups. Pourquoi réfléchit-il ? Pourquoi pense-t-il ? On ne le lui demande pas alors il n’a pas à le faire. Et si avant il ne supposait que ce traitement était normal, il commence à penser autrement. Grave erreur, de nouveau. Sa peur, ses fuites désespérées ne font qu’attiser la haine de cette femme. Tout le monde les voit, elle frappe avec un sourire dément, lui subit en pleurnichant, mais personne ne fait rien. Et puis un jour, c’est le point de non-retour. Elle l’accuse d’avoir la même voix que sa mère, vérité ou mensonge, Loïc ne peut pas le savoir, il ne l’a jamais connu. Mais une chose est sûre, sa maîtresse ne veut plus l’entendre prononcer le moindre mot et c’est armé d’un couteau qu’elle le lui fait confondre.
 
Son mari arrive à temps et l’empêcher de tuer Loïc. Celui-ci finit à l’hôpital avec ces trois cicatrices que tout le monde lui connait. C’est à partir de ce jour qu’il ne prononça plus le moindre mot. Les médecins avaient affirmés que c’était dû au traumatisme car il s’était parfaitement rétabli et en dehors des cicatrices son corps ne portait aucune autre lésion. La psychologue qui l’avait suivie le temps de son hospitalisation avait affirmé ne rien pouvoir faire : tant que Loïc ne se déciderait pas à reparler, elle ne pourrait pas l’aider. Elle avait tout juste pu lui apprendre le langage des signes pour communiquer et à son départ, un livre pour continuer à les apprendre lui avait été offert.
 
Pourtant, son maître ne le garda pas plus longtemps et le vendit le plus rapidement possible à prix cassé. Il était clair pour lui que sa femme avait perdu la tête et que cette nouvelle espèce n’était pas encore à son goût, il allait attendre que les hybrides faces partis du quotidien pour en acheter un autre.
 
Pour Loïc, il passa entre de nombreuses mains, apprit beaucoup, mais à chaque fois il revenait à son point de départ, car chacun de ses propriétaires subissaient de nombreux accidents ou décédaient rapidement après son achat, d’où son surnom de « gros chat noire » ou encore « poupée maudite » car son expression faciale dénué d’émotions donnait l’impression au possible acheteur de se trouver face à une poupée dont on avait coupé les fils. Alors, accidents orchestrés, meurtres ou simples coïncidences ? Je vous soufflerais « un peu des deux » Loïc a en effet provoqué certains des accidents survenus à ses propriétaires, mais la paranoïa dans laquelle ils ont sombrés, les a achevée toute seule. Et en toute honnêteté, il n’est responsable de la mort que d’un seul ancien maître, à l’aide de poison. Le second est mort d’un infarctus dû à la vieillesse, ironie du sort, c’est celui que Loïc aimait le plus. Mais bon, le revoilà encore une fois sur le marché pour être acheté tel un animal de compagnie, une fois de plus…
 
Serez-vous sa future victime ? Ou son prochain rescapé ? Et qui est vraiment fou dans l’histoire ? Lui et sa vengeance intransigeante ou eux et leurs besoins de posséder et de rabaisser ? Vous êtes les seuls à décider pour vous.








Hého, du bâteau, je te cause en slateblue et je te signe en mediumpurple et surtout, je t'écris en darkorchid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/2790765/Blihioma
Mélody
Maître de : Ma pelotte
Hybride de : Mads
Messages : 1423
Disponibilités : Plus le soir et le week end

Feuille du perso
Race: Neko
Age: 19/20 environs
Double/Triple compte: Rose Valey, Hannah Ti, Kaysha
avatar
@ Neko Kawai

MessageSujet: Re: Loïc Collapse [Terminé]   Sam 14 Mar 2015 - 1:49

Hey bienvenue ! Amuse toi bien avec nous ! Belle fiche aw Je n'ai rien à redire je te valide ^^





“VAZY WESH T'ES VALIDÉ(E) ! ”
Ça y est, t’es validé(e) ! Félicitations ! Nous sommes heureux de t’accueillir parmi nous, en espérant que tu t'y sentes bien.

Tu peux dès à présent faire une demande de RP, d’adoption (hybrides ou maîtres), d'habitationou encore de lieu de travail. N'oublies pas de faire une demande de RP ~

N’hésites pas à poster une fiche de liens pour te lier aux autres personnages du forum ou encore à passer sur la ChatBox pour te familiariser avec les autres.

Par contre, n’oublies surtout pas de remplir ta fiche de personnage, de rajouter le lien de ta fiche et d’aller te recenser sur les différents sujets : avatars / groupes / race.

A la moindre question, n’hésites pas à envoyer un MP à un membre du staff qui sera là pour éclairer ta lanterne.




#009900 Miaw


Merci Pride, Lou, Free, Yuka, Kanami et Dewey !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mastersandnekos.forumactif.org/
Loïc Collapse
Hybride de : Teresa M. Ackermann
Messages : 15
Disponibilités : 7j/7

Feuille du perso
Race: Panthère Noire
Age: 19 ans
Double/Triple compte: xxx
avatar
Hybride Neutre M

MessageSujet: Re: Loïc Collapse [Terminé]   Sam 14 Mar 2015 - 1:53

Merci beaucoup ^^







Hého, du bâteau, je te cause en slateblue et je te signe en mediumpurple et surtout, je t'écris en darkorchid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/2790765/Blihioma
Aurore Bankai
Maître de : Keitaro
Messages : 620
Disponibilités : Plus en soirée et le WE

Feuille du perso
Race: Humaine
Age: 18
Double/Triple compte: Haruka/ Yuna
avatar
@ Force Douce

MessageSujet: Re: Loïc Collapse [Terminé]   Sam 14 Mar 2015 - 1:56

Bienvenue panthère ^^ Amuse toi bien parmit nous et n'hésite pas si tu as des questions ^^



Merci Yuka, Lairos et Pride:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mastersandnekos.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Loïc Collapse [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Loïc Collapse [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master & Néko V1 :: ~ GESTION DU PERSONNAGE ~ :: Présentations validées-